Éducation artistique et culturelle de l’académie de Créteil

Propositions de PIE 2017-2018

27 / 09 / 2017

Septembre 2017

  • Actions musicales de Banlieues bleues (musique)

    Actions musicales de Banlieues bleues (musique)

    Partenaire : Banlieues Bleues.

    Les Actions musicales portent des projets originaux tant pour les publics touchés que pour les artistes, en suivant plusieurs principes : l’association étroite des artistes programmés à la construction des projets, l’ouverture la plus large possible des travaux artistiques au public, l’exigence artistique et pédagogique, l’attention particulière portée aux jeunes et à la pratique collective en amateur.

    Les Actions musicales peuvent prendre des formes multiples : des projets de grande envergure sous la forme de résidences mais aussi des ateliers de pratique musicale ou de découverte, des master-class, des conférences ou rencontres musicales, des concerts-rencontres.

    Elles associent des publics très variés : collégiens, lycéens des filières classiques, technologiques et professionnelles, élèves de conservatoire de musique et de danse, étudiants d’université, mais aussi des jeunes des quartiers, membres d’associations de toutes natures, élèves d’écoles maternelles, personnes âgées…

    Budget
    • Format classe à PAC : le projet est facturé 1000 € TTC à l’établissement. La DAAC participe à hauteur de 500 €.
    • Format Atelier de pratique artistique : le projet est facturé 1900 € TTC à l’établissement. La DAAC participe à hauteur de 1200 €.
    Contact

    Yves Guinchat, conseiller musique DAAC : yves.guinchat@ac-creteil.fr – 📞 01 57 02 66 59
    Stéphanie Touré, Actions musicales Banlieues Bleues : 📞 01 49 22 10 25 ou stephanie@banlieuesbleues.org

  • À la découverte de l’Orchestre national d’Ile-de-France (musique)

    À la découverte de l’Orchestre national d’Ile-de-France (musique)

    L’Orchestre national d’Ile-de-France et la DAAC du rectorat de Créteil collaborent depuis de nombreuses années pour permettre à tous de découvrir l’univers de l’orchestre symphonique.

    Présentation du projet, contacts (PDF, 192 Ko)

  • Anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (droits de l’homme et cultures)

    Anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (droits de l’homme et cultures)

    En 2018 aura lieu l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH). L’objectif est qu’à l’occasion de cet anniversaire les élèves s’approprient et fassent vivre cette Déclaration.

    Pour commémorer cet évènement, il est proposé aux élèves de l’académie de s’approprier cette Déclaration en mesurant ses enjeux hier et aujourd’hui tout en en produisant une traduction ou une interprétation artistique de leur choix, par une expression écrite/orale ou par une déclinaison plastique ou musicale.

    Pour bien comprendre les enjeux de cette Déclaration universelle, chaque classe pourra, en plus de l’enseignement dispensé par les professeurs, recevoir la visite d’un membre des associations partenaires et agréées par l’Éducation nationale (avocate ou avocat, historienne ou historien, professeure de droit ou professeur de droit…). Des documents pédagogiques seront construits à cette occasion. Les classes travailleront ensuite avec un artiste dans le cadre d’un partenariat. Les artistes pressentis relèveront de domaines différents : littérature, musique, arts visuels. Un parcours du spectateur ainsi que des visites d’expositions en lien avec le thème pourront approfondir la réflexion des élèves et compléter ce projet.

    La préparation de la manifestation se déroulera toute l’année scolaire 2017-2018 et pourra se poursuivre jusqu’à la restitution le 10 décembre 2018.

    Trois axes artistiques possibles pour ce projet
    1. Dans le domaine de la littérature, partenariat avec un écrivain pour écrire une nouvelle autour d’un (ou plusieurs) article(s) de la Déclaration dans le cadre d’un atelier d’écriture avec l’écrivain.

      Budget total :
      8 heures d’atelier avec l’écrivain, soit 1600 €.
      Le rectorat prendra en charge la moitié de la somme totale, soit 800 €, l’autre moitié sera à la charge de l’établissement.

    2. Dans le domaine de la musique, partenariat avec un compositeur pour une création sonore à partir du texte de la Déclaration.

      Budget total :
      15 heures d’atelier avec le compositeur, soit 1350 €.
      Le rectorat prendra en charge la moitié de la somme totale, soit 675 €, l’autre moitié sera à la charge de l’établissement.

    3. Dans le domaine des arts visuels, partenariat avec un artiste plasticien sur plusieurs axes au choix : création plastique à partir du texte de la Déclaration, création d’un frontispice de la Déclaration comme il y en a pour la Déclaration de 1789. On peut penser également à la création d’une typographie spécifique dans les classes d’arts appliqués en lien avec le contenu des articles dans le domaine du design graphique.

      Budget total :
      12 heures d’atelier avec l’artiste plasticien, soit 950 €.
      Le rectorat prendra en charge la moitié de la somme totale, soit 480 €, l’autre moitié sera à la charge de l’établissement.

    Valorisation de ces projets

    Valorisation pour toutes les classes dans un lieu et une date communs.
    Ce lieu accueillera les restitutions plastiques et disposera d’une salle pour les restitutions orales et musicales.

    Pour plus d’information contacter :

    Au rectorat de Créteil, à la Délégation académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle (DAAC) :
    Anne Moreau, conseillère droits de l’homme et cultures : anne.moreau@ac-creteil.fr ou 📞 01 57 02 66 66.

    Le projet implique aussi :

    • Yves Guinchat, conseiller musique
    • Sylvain Bory, conseiller arts visuels
    • Laure Fresches, conseillère écriture, lecture et oralité.
  • La Muse en circuit : Bahutscopies (musique)

    La Muse en circuit : Bahutscopies (musique)

    Lycées professionnels.

    Le projet Bahutscopies s’adresse aux lycées professionnels. Il permet la découverte des pratiques musicales de la Muse en circuit à travers la création électroacoustique (captation, manipulation et transformation du son, montage).

    Il propose aux élèves de s’approprier, par l’enregistrement, les sons et acoustiques de leur lycée, de leur formation professionnelle (ateliers, lieux spécifiques…) et de les accompagner dans la création de pièces électroacoustiques. L’approche artistique permet de mettre en valeur certaines formations professionnelles et de présenter aux futurs étudiants des métiers par la rencontre avec des professionnels du son.

    Le projet valorise l’idée de l’échange à travers l’acte de création. En effet, ces créations électroacoustiques peuvent aisément être diffusées sur Internet, être partagées, téléchargées, échangées via les réseaux sociaux.

    Bahutscopies est programmé sur deux ou trois journées en immersion, soit 12 à 16 heures d’interventions continues in situ, auxquelles s’ajoutent parfois des restitutions publiques.

    Le projet s’intègre dans la mise en place des nouveaux programmes :

    • enseignement d’arts appliqués et cultures artistiques des classes préparatoires au CAP (exploration, expérimentation, réalisation et verbalisation)
    • enseignement d’exploration – création et activités artistiques – Arts du son.
    Budget

    Le projet est facturé 1040 € TTC à l’établissement. La DAAC participe à hauteur de 570 €.

    Contact

    Yves Guinchat, conseiller musique DAAC : yves.guinchat@ac-creteil.fr – 📞 01 57 02 66 59
    Cédric Govaere, professeur relai * de la DAAC à la Muse en circuit : cedric.govaere@alamuse.com – 📞 01 43 78 80 80
    Sébastien Béranger, responsable de la pédagogie à la Muse en circuit : sebastien.beranger@alamuse.com

    * : nouvelle orthographe.

  • La Muse en circuit : Création sonore (musique)

    La Muse en circuit : Création sonore (musique)

    Tout établissement.

    Le projet permet la découverte des pratiques musicales de la Muse en circuit à travers la création électroacoustique (captation, manipulation et transformation du son, montage).
    Il propose aux élèves de les accompagner dans la création de pièces électroacoustiques.

    Le projet valorise l’idée de l’échange à travers l’acte de création. En effet, ces créations électroacoustiques peuvent aisément être diffusées sur Internet, être partagées, téléchargées, échangées via les réseaux sociaux.

    Le projet est programmé sur deux ou trois journées en immersion, soit 12 à 16 heures d’interventions continues in situ, auxquelles s’ajoutent parfois des restitutions publiques.

    Budget

    Le projet est facturé 840 € TTC à l’établissement. La DAAC participe à hauteur de 420 €.

    Contact

    Yves Guinchat, conseiller musique DAAC : yves.guinchat@ac-creteil.fr – 📞 01 57 02 66 59
    Cédric Govaere, professeur relai * de la DAAC à la Muse en circuit : cedric.govaere@alamuse.com – 📞 01 43 78 80 80
    Sébastien Béranger, responsable de la pédagogie à la Muse en circuit : sebastien.beranger@alamuse.com

    * : nouvelle orthographe.

  • Les Voix sans visages (droits de l’homme et cultures)

    Les Voix sans visages (droits de l’homme et cultures)

    À partir de la pièce de théâtre Les Voix sans visages, écrite par des détenues résistantes de la prison de Fresnes sous l’Occupation, la compagnie Mabel Octobre propose un atelier théâtre avec des lycéens et des lycéennes. Cet atelier d’une trentaine d’heures mené par la metteuse en scène Judith Depaule donnera lieu à une restitution. La distribution de la pièce prévoit 7 femmes et 1 homme mais les effectifs peuvent être sensiblement différents : des élèves peuvent faire des recherches historiques, d’autres peuvent s’associer à la mise en scène, aux lumières, au son, etc.

    Ce projet est également en partenariat avec le musée de la Résistance nationale, l’AFMD 94 et l’AD 94. Des ressources pédagogiques seront produites à cette occasion.

    Pour toute information sur les modalités d’inscription et le financement de ce PIE, contacter Anne Moreau : anne.moreau@ac-creteil.fr ou 📞 01 57 02 66 66.

  • Quand les artistes passent à table (arts du gout, éducation au développement durable, arts visuels)

    Quand les artistes passent à table (arts du gout, éducation au développement durable, arts visuels)

    Illustration : une écolière allongée le long d’une cinquantaine d’assiettes, bols ou tasses pleinsLa DAAC de Créteil propose un PIE autour des arts du gout en relation avec l’éducation au développement durable et les arts visuels en lien avec l’exposition Quand les artistes passent à table – Leurs regards sur l’alimentation, élaborée par le ministère de la Culture. Celle-ci sera présentée à partir du 4 octobre 2017 et jusqu’au 30 novembre dans les espaces d’exposition du ministère de la Culture au 182, rue Saint-Honoré – 75001 Paris. Elle sera disponible par la suite sous une forme légère pour les établissements scolaires.

    Quel est l’impact de notre alimentation sur l’environnement ? De notre assiette à la terre, que se passe-t-il aujourd’hui ? […] Comment faire pour devenir des mangeurs plus conscients, plus engagés en faveur d’une alimentation durable ? Toutes ces questions [peuvent être] traitées en suivant [ce cycle logique] : ce que je mange vient d’un distributeur qui l’a acheté à un producteur ou à un industriel transformateur qui l’a lui-même obtenu d’un agriculteur qui a lui-même fait pousser ou élevé à partir d’un sol et d’une terre […]

    De nombreux artistes, plasticiens et photographes […] ont pris ces sujets comme matière première d’un certain nombre de leurs œuvres. […] En accompagnement [de celles-ci], des textes donnent des éléments de compréhension et quelques chiffres clés. Un livret est distribué pour proposer des pistes de réponses et présenter quelques initiatives prometteuses.

    Le projet inter établissements proposé par la DAAC de Créteil aura comme point de départ cette exposition. Plusieurs axes choisis par l’équipe enseignante peuvent compléter cette première approche :

    • les arts visuels : un intervenant artiste plasticien ou une intervenante artiste plasticienne pourra travailler avec les élèves sur cette thématique en ateliers.
    • l’éducation au développement durable : une association pourra aborder (par le biais de conférences, d’ateliers de réflexion, de pratique scientifique, de création de potager…) les enjeux relatifs aux problématiques de l’alimentation.
    • les arts du gout : des visites de structures culturelles (le Musée des arts décoratifs par exemple), des interventions de chefs cuisinières ou de chefs cuisiniers pour un repas, une dégustation ou un atelier de cuisine peuvent être proposés.

    Pour toute information sur les modalités d’inscription et le financement de ce PIE, contacter Anne Moreau : anne.moreau@ac-creteil.fr ou 📞 01 57 02 66 66.

    La page de l’exposition sur le site du ministère de la Culture

Mai 2017

 
> Agenda
Vous devez activer JavaScript pour afficher l’horloge.